Archives pour la catégorie Vidéos

Une dame danse le Digressio, un dessin animé…

Chers tous,

Voici mon premier dessin animé. Il fallait bien tenter de se renouveler un peu pour entamer 2020.
Il s’appelle Digressio et dure une minute vingt. C’est une variation graphique sur les gambettes qu’on jette, les cheveux qui volent, les ronds du sein, du coude et du poignet.
On y danse, on y danse, au pastel, à la gouache, à la plume, au son d’un minuteur et d’un vieux vinyle…

Bonne année à tous,

Amitiés

 

On peut pour le voir cliquer sur l’image ou suivre ce lien : https://youtu.be/F_j1-oT4X7A

Chaque jour ça peigne 002, cahier d’exercices…

 

« Les épinards sont bons ». Cette phrase est un excellent exemple de parole perverse. En réalité les épinards ne sont pas bons, ils sont verts.
Dire que les épinards sont verts c’est utiliser une qualité d’objet ; affirmer qu’ils sont bons, c’est faire passer une opinion personnelle pour une qualité d’objet.
Robert Neuburger

Entre nous soit dit, interview de Soluto par Mélanie Croubalian sur la RTS…

Hier j’étais l’invité de Melanie Croubalian… Nous avons parlé de mon roman Redites-moi des choses tendres. Et puis, de fil en aiguille, pendant une heure, nous avons évoqué quelques souvenirs d’enfance, des joies et des chagrins d’amour, la peinture, la littérature. Quelques chansons, quelques documents sont venus ponctuer cette conversation. Je remercie vivement Mélanie de sa délicatesse et de la qualité de son écoute…
Le podcast est ci-dessous… Parlons donc d’amour…

paysage, croquis havrais, dessin, grey, soluto

Soluto, écrivain « Redites-moi des choses tendres » Ed. du Rocher

Né en 1961, Soluto est peintre et illustrateur. Un peintre qui revisite la peinture de genre, scène d’intérieur, paysages urbains, panoramas, routes. Il vit au Havre et mène une vie douce, indolente et paisible. Le jour il se claquemure dans son atelier pour peindre, dessiner, lire ses morts préférés ou écrire. À la tombée de la nuit, la tête étourdie de mots et les ongles farcis de couleurs, il sort de son refuge. On le voit alors perdre son temps, entre douleur et délectation, dans les plis du monde ordinaire. « Redites-moi des choses tendres » (Ed. du Rocher) est son premier roman, on lui doit également un recueil de nouvelles, « Glace sans tain » (Ed. Le Dilettante). Découvrez Soluto au micro de Mélanie Croubalian.

Interview video : Parlons un peu de « Redites-moi des choses tendres »…

Au  Café du Petit-Palais :

Tout est bon ? Le son ? Le vent ne gêne pas ? Essayez voir de glisser le micro sous la chemise… Allez-y, dites quelque chose…  Ah oui, c’est nettement mieux… Bon, on y va ?
Prêt?
« paf ! »
Ça tourne…

Soluto nous présente son premier roman « Redites-moi des choses tendres », paru aux Éditions du Rocher. En librairie depuis le 06 septembre.
Ça y est, c’est mis en carte (mémoire)
J’ai pas dit trop de sottises ?
Ah non, pas du tout…
Sûr ?! Il me semble que je n’ai pas assez mis l’accent sur l’aspect ironique et cocasse du roman…
En vente dans toutes les bonnes librairies, et en ligne, aussi, bien sûr…