Archives pour la catégorie soluto

Les vœux tuent… (en voilà !)

Amie lectrice, ami lecteur, ami peintre ou écrivain,

Cette année 2019 je te la souhaite longue, surprenante, créative et vigoureuse, à l’abri de l’idéal ascétique, des idéaux assez tocs et des cons.  Reste vigilant, aiguisé, opiniâtre et sois bon pour toi-même.

Pense à moi parfois. Viens visiter ce blog, lis mes livres, achète mes œuvres, propose moi des expositions dans ta galerie, commande moi des textes, trinque à ma santé.

Je t’embrasse

Soluto

redites-moi-des-choses-tendres, nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

Dessin à l’encre, traitement numérique 2018-2019

 

Et ci-dessous une petite pièce ancienne que j’ai pris plaisir à reprendre fin décembre…

redites-moi-des-choses-tendres, nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

Cachets d’atelier…

redites-moi-des-choses-tendres, nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

Je poste parfois sur ce blog des dessins que je prélève dans mes carnets de croquis. La plupart, puisqu’ils ne sont pas destinés à être exposés, ne sont pas signés. Alors j’ai eu l’idée, plutôt que d’accoler à mes crayonnés une signature glanée sur une autre pièce, de réaliser un cachet d’atelier.

Le voici, en rouge et en bleu.

Ainsi pourrai-je fièrement tamponner, quoique de numérique façon, les crobardises que je vous impose. Un exemple ci-dessous.

redites-moi-des-choses-tendres, nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

Dessin sur papier, novembre 2018, 15 x 20 cm

Exposition « Petits Plaisirs » à la Galerie d’Art Le Gisant à Dinan…

redites-moi-des-choses-tendres, nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

Nous vous attendons nombreux à la Galerie Le Gisant durant le mois de décembre. J’y suis en bonne compagnie. Vernissage le vendredi 7 décembre 2018 !

Tous les renseignements complémentaires, sur la galerie et sur les artistes, sont au bout de ce clic  .

Ceux qui veulent en savoir plus peuvent me laisser un message, je leur répondrai personnellement ou transfèrerai leur demande aux galeristes.