Redites-moi des choses tendres… Roman

nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

Hier c’était le service de presse au Rocher

nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

Le 6 septembre 2017, aux Éditions du Rocher, paraîtra Redites-moi des choses tendres, mon premier roman (après mon recueil de nouvelles Glaces sans tain au Dilettante)

Voici la quatrième de couverture :

C’est l’histoire d’un couple qui se sépare, d’une famille qui explose. Il y a un homme veule et une femme digne, des éperdus et des chairs à plaisir, des enfants manipulateurs. Il y a de l’amour, du sexe, de la violence, du désir, de la bêtise, du gâchis, des fuites, des trouilles bleues, du hasard taquin, des magasins de parfumerie, du skate-board, une poire de vitesse, des mensonges, un voyage, du chic et une boutique pour dame. Du tragique, des drôleries, de la fatalité.

Je vous en reparle bientôt…

nu, acrylique, board, grey, painting, body, soluto

15 réflexions au sujet de « Redites-moi des choses tendres… Roman »

    1. soluto Auteur de l’article

      Et si vous saviez, Laurence, comme il me tarde aussi que vous me lisiez… A très bientôt. Profitez bien de l’été !

      Répondre
    1. soluto Auteur de l’article

      C’était avant la séance de signatures aux journalistes qui avaient déjà chroniqué mes « Glaces sans tain »… Je n’en ai peut-être pas l’air mais je me creusais la tête pour trouver des dédicaces attrayantes !

      Répondre
      1. Lolo

        Vous n’en avez pas l’air effectivement ! Vous avez toujours la réplique et les mots faciles j’ai un peu de mal à vous imaginer vous creusant la tête…. Photo réussie en tout cas !

        Répondre
        1. soluto Auteur de l’article

          Détrompez-vous ! La bonne réplique se travaille, les mots faciles sont trompeurs ! Une dédicace est une adresse, et si l’on veut qu’elle touche il convient de viser juste… Merci des pouvoirs que vous me prêtez, et de toute votre attention…

          Répondre
    1. soluto Auteur de l’article

      Chère Célestine, un peu d’attente ne fait qu’augmenter le désir, c’est bien connu. Septembre n’est pas si loin… D’ici là j’aurai sans doute l’occasion d’évoquer encore mon livre. Merci de votre attention, de votre bienveillance…

      Répondre
  1. françoise

    Enfin quelque chose de tangible à emporter de vous, même si, je vous l’avoue j’ai imprimé quelques tableaux sur papier glacé voguant avec moi sur des flots déroutants.
    J’en évalue déjà l’épaisseur, le poids, avant d’en imaginer le goût et me voilà, enfant, bavant devant la vitrine du pâtissier…vivement l’automne bon dieu!…vivement l’automne!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *