6 réflexions au sujet de « Scène de la vie moderne n°23 »

  1. Soluto

    > Ah Gilbert, comme le vent qui glisse, facétieux, l’encre diffuse… Trois gouttes d’un noir profond dans un pot d’eau sont-elles à même de révéler toutes les transparences? Je m’acharne à le vouloir… > Elle est aussi, vous l’aurez remarqué Hub, sans tambours ni trompettes…

    Répondre
  2. Soluto

    > Merci de votre commentaire Marie, d’autant que votre travail, entièrement tourné vers la couleur, est en quelque sorte à l’opposé de ces lavis d’encre de Chine… Merci aussi de votre venue sur ces pages…

    Répondre

Répondre à izys Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *